NOTRE PATRIMOINE du XIXè siècle à nos jours

 

 Mairie-Ecole XIXè siècle-Espace Michel IMBERT

Une plaque en mémoire de Michel Imbert, ancien maire de 1994 à 2001, a été apposée la façade de la mairie. Michel Imbert s'est engagé pendant plus de trente-cinq ans dans la vie du village.
  

 L'écluse 72 du versant Yonne, dite de Perrigny

Ensemble mis en place pour la section du canal ouverte à la circulation en 1832 (de Pont-de-Pany à Tonnerre). La maison éclusière a été implicitement construite d'après le modèle fourni en 1811 par l'ingénieur Foucherot, visé en 1812 par l'ingénieur Sutil (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 87). L'écluse a été allongée lors de la mise au gabarit Freycinet à partir de 1879 par l'adjudicataire Claude Droin, entrepreneur à Saint-Martin-de-Senozan (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 91 ; Henri Bazin, "Notice sur l'allongement des écluses du canal de Bourgogne", Annales des Ponts et Chaussées, 1885, t. 1, p. 450-463).
  

 Salle communale - Espace Damien GILLOT

 

Damien Gillot, maire de 1971 à 1989, La salle communale porte son nom. Il a été très engagé dans la vie publique et municipale de 1965 à 1989. Maire à partir de 1971, il est à l'initiative notamment des travaux de l'église et de la rénovations des nombreux bâtiments communaux.
  

 Le sentier découverte

Le partenariat entre le Conservatoire des Espaces Naturels de Bourgogne, l’entreprise Lafarge Granulats et notre commune a permis la réalisation d’un premier circuit découverte sur notre commune. Le sentier de l’eau au cœur de la vallée sur notre commune réalisé début 2015 est régulièrement fréquenté. Le bouche à oreille lui assure un premier succès. 
 

 La source des Bois Dieu

Source crée en 1976, année de grande sécheresse, pour alimenter en eau les animaux de la forêt Monsieur Jean DERY a dynamité le lieu à la demande du régisseur de l'époque, monsieur BATTIN. C'est Etienne IMBERT qui a gravé la pierre.
 

 Espace Marcel BOBLEIN

Une plaque en hommage à Marcel Boblein. L'aire de jeu porte son nom. Né en 1911 à Perrigny, Marcel Boblein est mort à 29 ans lors de la Seconde Guerre mondiale. Son père, Joseph, est mort pour la France en 1918. En mémoire de son mari et de son fils, Thérèse Boblein a donné un terrain à la commune pour y créer un espace dédié aux loisirs
 

 La carrière LafargeHolcim de Perrigny sur Armançon

  Cliquez pour lancer la vidéo ici